" Des séjours atypiques "

“La fille Raillard de Savoisy”

Chronique de Mister Phil Good 16

“Pardon pour l’expression inélégante du titre de cette chronique. Si la famille Raillard de Savoisy en prend connaissance, je tiens à la rassurer, car ce qui suit est à l’honneur de leur fille Eloïse. Mais tout d’abord je dois planter le décor : depuis 10 jours qu’une majorité de personnes est en vacances, je ne vois encore trop peu de monde de passage du côté de chez nous. Il y a bien les habitués des maisons secondaires qui usent comme chaque été leurs chaussures de marche sur les chemins ou enfourchent leurs vélos. ” …. ” Je rappelle que dans ce monde bousculé, 73% des français envisagent de passer leurs vacances dans les régions de France et donc, pour certains, en Bourgogne-Franche-Comté. Mieux, ils pourraient être incités à poser leurs valises dans le territoire du 11ème parc national.”…” Au pays des escargots, nous avançons lentement… et parfois, malgré quelques bonnes volontés, on en bave. Donc pour résumer la réflexion de mon ami (Merci Bébert), sous les feux de l’actualité estivale, la feuille de route du parc sent le brûlé. Le site de Côte d’Or tourisme présente cet espace labellisé dans un texte qui n’excède pas 10 lignes. Celui du parc brille également par sa sobriété : http://www.forets-parcnational.fr/fr. Evidemment la case « événements » est vide et la rubrique « actualités » est pour ainsi dire muette. Mais que vient faire la fille Raillard de Savoisy dans cette histoire ? Eloïse fait partie de ces jeunes portés par leur conviction, leur passion et qui témoignent d’une belle intelligence. Lors d’un entretien avec elle, j’appris qu’elle était originaire de Côte d’Or, non loin de Montbard. « Vous êtes la fille des Raillard de Savoisy ? ». J’aime jouer aux devinettes et, par chance, j’ai touché juste. Passé l’étonnement, Eloïse m’expliqua sa longue bataille pour obtenir l’immatriculation de son agence baptisée « nos chères campagnes ». Opérationnelle depuis l’automne dernier, cette agence propose des séjours inédits au cœur des campagnes. Concoctés sur mesure, les programmes répondent à une réalité qu’ignorent les autres agences, à savoir, hors des autoroutes et des cartes postales habituelles, il « existe des coins perdus où l’on trouve des choses formidables ». Parmi les commandes reçues, Eloïse se fait un plaisir à citer le séjour qu’elle prépare pour un groupe de 40 personnes curieuses de découvrir… le parc national de forêts.  A tout juste 30 ans, après une préparation aux grandes écoles à Carnot, puis un master en management à Lyon et des expériences professionnelles impressionnantes, Eloïse, parfaite trilingue, est l’incarnation d’une génération qui sait inventer et innover. A Savoisy, la famille Raillard peut être fière d’elle “

Le Châtillonnais

" La revanche des campagnes de la diagonale du vide "

Lire l'article de la France agricole

" Grandes vacances : Destination France "

Lire l'article du Pelerin magazine